Recrutement, savoir-être et Effet Pygmalion

Le métier du recrutement est complexe car il met en équation savoir-faire et savoir-être. De plus en plus, je vous avoue que mes évaluations des candidatures de recrutement sont d’abord fondées sur des valeurs de savoir-être, et voici pourquoi !

Avez-vous vous entendu parler de l’Effet Pygmalion ?

En 1914, George Bernard Shaw crée une pièce de théâtre qu’il dénomme Pygmalion. Vous connaissez peut-être la comédie musicale tirée de cette pièce : My Fair Lady. Audrey Hepburn en est l’actrice principale. Elle joue le rôle d’une jolie petite marchande de fleurs qui  rencontre un éminent professeur de phonétique. Celui ci décide d’en faire une grande dame et il réussit. Passionnant, je vous conseille la comédie musicale !

Revenons à l’Effet Pygmalion. Robert Rosenthal, professeur de psychologie sociale à  Harvard et Lenore Jacobson, institutrice dans une école à San Francisco ont mené une étude en 1965 qui se déroule dans une salle de classe primaire. L’information suivante est communiquée aux instituteurs : Les élèves ont passé un test très performant qui a détecté les hauts potentiels de la classe. En réalité, le test est fictif et les hauts potentiels ont été choisis au hasard. Les résultats sont stupéfiants ! Les élèves désignés comme hauts potentiels le sont devenus réellement et leur QI a augmenté !

Je vous renvoie aux résultats détaillés de cette étude, allez-y franchement c’est étonnant !

Pour ma part, mon premier réflexe à la lecture de cette étude a été de voir comment appliquer l’Effet Pygmalion dans ma vie professionnelle et personnelle. J’en suis arrivée à me forger une conviction : nous avons tous en nous une graine d’excellence. Il suffit de la trouver, de la planter dans un terreau fertile, de l’arroser régulièrement et de lui apporter assez de lumière pour qu’elle grandisse et se développe. Quand je partage cette conviction avec mon entourage, j’entends régulièrement deux réactions :

  • Et si je n’ai pas de graine ?
  • C’est très théorique tous ca ! Concrètement, comment faut-il faire ?

La réponse que je donne à mes proches ainsi qu’aux candidats que je rencontre au quotidien est la suivante :

Tout d’abord, ayez des attentes élevées et des objectifs ambitieux :

Ce que nous apprend cette étude, c’est qu’avoir des attentes élevées envers les autres ou envers soi-même se transforme en « prophétie auto-réalisatrice ». N’hésitez donc pas à vous fixer des objectifs ambitieux ! Personnellement, j’ai un peu de mal mais j’en ai conscience et j’y travaille.

Ensuite, cultivez votre « auto-responsabilité » :

Considérez-vous responsable de ce qui vous arrive. Une phrase extraite du livre « Les six clés de la confiance en soi » de Nathaniel Branden, psychothérapeute américain,  résume assez bien pour moi la notion de responsabilité de soi : « No one is coming » que je traduirais en français par « Il n’y a pas de messie ». Le boss merveilleux qui va découvrir notre fabuleux potentiel et nous permettre d’éclore n’existe pas. Et s’il existe nous n’avons pas toujours le temps de l’attendre ! Il vaut mieux être son propre pygmalion, c’est moins risqué !

Enfin, découvrez et développez vos forces :

Je pose souvent cette question en entretien de recrutement : « Souhaitez-vous travailler sur vos forces ou sur vos faiblesses ? »  80% des candidats répondent : « sur mes faiblesses ». Lorsque vous travaillez sur vos faiblesses vous pouvez passer de médiocre à moyen. Lorsque vous travaillez sur vos forces, vous pouvez viser l’excellence. Gérez vos faiblesses afin qu’elles ne soient pas un handicap pour vous mais mettez votre énergie sur le développement de vos forces. Je vais partager avec vous deux tests qui m’on permis d’identifier mes atouts et de mieux les utiliser au quotidien :

Parfois, il suffit simplement de se poser les bonnes questions : Qu’est-ce que j’aime faire ? Qu’est-ce qui me donne de l’énergie ? Qu’est-ce qui fonctionne bien dans ma vie ? Quels sont les sujets que je maîtrise ? Quand est-ce que je me sens le plus performant ?

Toute ces questions vont donner une direction à la recherche de votre graine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *