Soyez heureux en entreprise, vous réussirez !

Lors des différents entretiens de recrutement que j’organise, une question revient souvent : comment faire de ma prochaine expérience en entreprise une réussite ?

A cette question qui paraît plutôt simple, je vous propose une réponse plutôt compliquée : Soyez heureux !

Commençons notre argumentaire… par un extrait d’un film que j’adore !

Il s’agit de « Moi moche et méchant ». Comme je suis de bonne humeur, je partage avec vous un petit extrait.

Vous remarquerez en regardant cette vidéo que Gru est, pour une fois, de bonne humeur. Il ressent des émotions positives. Du coup, il se « connecte » avec différentes personnes tout au long de son trajet.

Si je vous parle de cet extrait, c’est qu’il illustre parfaitement la théorie de l’élargissement et de la construction des émotions positives élaborée par la professeure de psychologie et de neuroscience à l’Université de Caroline du Nord, Barbara L. Fredrickson.

Pour elle, les émotions positives jouent un rôle très important dans l’évolution de l’être humain. Contrairement aux émotions négatives qui déclenchent un seul type de réaction, les émotions positives élargissent notre répertoire d’actions.  Et, en élargissant notre champ des possibles, elles améliorent notre créativité, nos relations avec les autres et développent nos ressources psychologiques. Elles augmentent par conséquent notre aptitude à réussir.

Plus précisément, Barbara L. Fredrickson a identifié 10 émotions positives : la joie, l’amour, la gratitude, l’admiration, l’inspiration, la sérénité, l’intérêt, l’espoir, la fierté et l’amusement. Le problème de ces émotions positives c’est qu’elles sont plutôt discrètes. Elles ne « hurlent » pas comme la colère ou la peur. Elles chuchotent et peuvent donc facilement passer inaperçu.

 Ceci d’autant plus qu’il faut, pour s’épanouir, selon le « ratio de positivité » qu’elle a défini, ressentir en moyenne 3 émotions positives pour 1 émotion négative.

Voici le lien pour tester votre propre ratio: http://www.positivityratio.com/single.php

Du coup, il faut « aider » ces émotions positives à s’exprimer, à être moins timides. Voici 3 catalyseurs d’émotions positives que vous pouvez introduire facilement dans votre vie quotidienne :

  1. Faire du sport régulièrement :

Une étude effectuée par des chercheurs de Harvard sur le lien entre le sport et la dépression indique que la pratique d’une activité physique régulière peut être dans certains cas un excellent substitut aux anti dépresseurs.

  1. Exprimer sa reconnaissance :

 Vous pouvez tenir un journal de gratitude ou partager avec votre famille les moments agréables de votre journée. Là aussi, je vous oriente vers une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Berkeley, vous verrez, les conclusions sont surprenantes !

  1. Prendre son temps :

Je vous recommande un excellent livre sur le sujet : LENTEUR MODE D’EMPLOI de Carl Honoré. Si  vous n’avez pas le temps de lire, voici le Ted Talk .

Je termine, avec une dernière étude, c’est promis ! Celle-ci vous donnera encore plus envie d’être heureux.

Pour Sonja Lyubomirski, professeure de psychologie à l’université de Californie, Riverside, il existe un lien entre la réussite et le bonheur auquel vous ne pensez pas spontanément.

Les émotions positives vous rendent plus résilient en améliorant votre capacité à rebondir après un échec. De plus, elles vous rendent plus créatif et vous permettent d’avoir des idées innovantes. Elles vous permettent de créer des liens sociaux plus forts, de créer un réseau solide sur lequel vous pouvez vous appuyer… Rien que ça !

Alors, chers lecteurs, faites du sport, exprimez votre reconnaissance et prenez votre temps, vous serez plus heureux et vous réussirez davantage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *